logo Intras Consultants INTRAS Consultants 1er réseau des consultants indépendants couverture du livre Devenir formateur indépendant couverture du livre Créer, animer et vendre ses formations Page d'accueil du site Intras Consultants Rechercher dans le contenu du site Nous contacter Plan du site Accès membres
 
Accueil >Freelances > Consultant indépendant
livre devenir formateur indépendant

Nouveau: un livre qui donne toutes les informations utiles et les trucs à connaître pour se mettre à son compte en tant que formateur ou consultant indépendant.


Découvrez le livre Devenir Formateur Indépendant...

Le métier de consultant indépendant

Une entreprise consulte un spécialiste pour avoir ses conseils, faire des choix stratégiques, obtenir l'appui d'un expert, renforcer temporairement ses équipes. C'est cela le rôle d'un consultant.

Il s'agit généralement d'une personne travaillant seule, à son propre compte, ou bien d'une petite structure de moins de cinq personnes, toutes très spécialisées.

On peut être consultant dans de très nombreux domaines professionnels:

En fait, toute personne qui dispose d'une expertise dans son domaine, peut prétendre se mettre à son compte en tant que consultant. Bien entendu, il faut disposer d'une maîtrise réelle de son sujet. Avoir été à son compte dans un métier précis durant 10 ou 20 ans n'est pas une garantie en soi. Il faut avoir suivi l'évolution de son métier, si possible avoir des certifications sur tel ou tel produit ou prestation particulière ou disposer de références clients prestigieuses qui prouveront votre réelle expertise sur le sujet. Amateurs, même éclairés, s'abstenir...

Un formateur est-il un consultant ?

Oui, il peut prétendre à ce titre s'il est expert en son domaine et dispense son savoir pour apporter son conseil à l'entreprise. Un consultant peut être un formateur, mais il ne fait pas uniquement ce type de prestation. En fait, la prestation de consultation, de part sa définition même, correspond plutôt à une analyse et à une réflexion sur une problématique précise plutôt qu'à l'exécution de la tâche proprement dite. Pour expliquer les choses autrement : le consultant va analyser, conseiller son client sur une solution et c'est le client qui ira ensuite chercher les prestataires pouvant réaliser la prestation, une fois qu'elle aura été définie par le consultant, celui-ci n'ayant pas le temps de l'effectuer lui-même (il a sans doute d'autres clients à conseiller !).

Cette belle définition est souvent éloignée de la réalité...

Un consultant se retrouve fréquemment avec plusieurs casquettes sur la tête : il mène des actions typiques d'un chef de projet, lorsqu'il organise en amont toutes les prestations à réaliser pour son client. Il se retrouve comme formateur lorsqu'il doit expliquer et enseigner son art à son client (afin que celui-ci applique à son tour les notions apprises). Il est analyste lorsqu'il met le nez dans le code ou les process d'une entreprise afin de comprendre ce qui ne va pas. Enfin, il se retrouve à rédiger des tonnes de rapports, comptes-rendus, emails, notes, cahier des charges, etc. lorsqu'il doit dispatcher les tâches dans une entreprise insufisamment structurée.

Consultant nomade

Le consultant va vivre dans l'entreprise durant plusieurs jours, semaines, mois... jusqu'à réalisation de sa mission. Puis il ira s'installer, tel un coucou, chez un autre client pour commencer une nouvelle mission. Parfois, c'est encore plus difficile : il papillonne en parallèle entre plusieurs clients pour s'adapter aux calendriers à épisodes de chacun d'entre eux.

La vie de consultant n'est donc pas de tout repos, mais elle a le mérite de ne pas engendrer la monotonie !

La rémunération est souvent constituée d'une part variable, dépendant des résultats obtenus chez le client.

Enfin, le consultant doit en permanence se former pour suivre l'évolution de sa spécialité.