La formation en alternance

Ce type de formation permet d’alterner entre des périodes en entreprise et d’autres en centre de formation, afin d’intégrer le monde professionnel. Elle peut être effectuée de deux manières différentes :
– En contrat d’apprentissage
– En contrat de professionnalisation

Pour les personnes handicapées, des conditions particulières à ces deux types de contrat sont proposées

Le contrat d’apprentissage

C’est un contrat de travail.

Il est conclu entre un employeur et un salarié. L’apprenti suit ainsi une formation générale dans le centre de formation d’apprentis (le CFA) et une formation pratique chez son employeur. A l’issue de cette formation, l’apprenti pourra obtenir un diplôme validant ses nouvelles compétences.

Il est possible d’effectuer plusieurs contrats d’apprentissages pour valider ainsi plusieurs diplômes complémentaires, sachant que ces formations sont rémunérées par l’employeur, lequel bénéficie de conditions avantageuses, en particulier sur ses cotisations patronales.

Pour l’apprenti, âge entre 16 et 25 ans, il est dispensé du paiement des cotisations salariales et n’est pas imposable (si ses revenues ne dépassent pas le niveau du SMIC).

Le contrat de professionnalisation

Si vous avez plus de 25 ans et que vous êtes demandeur d’emploi ou bénéficiaire du RSA ou d’une autre allocation de solidarité, vous pouvez opter pour ce contrat qui, comme le contrat d’apprentissage, permet d’alterner entre travail en entreprise et formation théorique.

Pour ce type de contrat, un diplôme (inférieur au bac) est souvent demandé lors de la sélection des candidats. Votre rémunération dépendra à la fois de votre âge et de votre niveau de formation acquis. (Au minimum le SMIC et jusqu’à 85% de salaire dans l’entreprise).

La durée du contrat oscille entre 6 mois et 2 ans au maximum. Mais il peut ensuite se transformer en contrat à durée indéterminée si l’entreprise souhaite vous conserver à l’issue de la formation.