Ce terme anglo-saxon est plus souvent utilisé car plus rapide à dire que « mode d’apprentissage mixe combinant le e-learning à un apprentissage en présentiel » !
En blended learning, l’apprenant peut suivre des modules de formation en ligne sans intervention d’un apprenant, par exemple pour assimiler des notions théoriques de base, puis assister à une session en présentiel durant laquelle le formateur pourra vérifier les acquis sur le précédent module en ligne.

Ce type de formation est très efficace pour une formation au personnel d’une entreprise, car il permet de limiter les temps d’intervention d’un apprenant et donc de limiter les couts de la formation globale. Chaque apprenant doit être suffisamment responsable de lui-même pour consacrer du temps à suivre le module de formation en ligne afin d’être prêt à suivre dans de bonnes conditions la formation en présentielle qui suivra.

Le blended learning permet également de faire jouer l’émulation entre les apprenants. Plutôt que d’apprendre chacun de son côté, avec les risques de saturation et de démotivation que cela comporte, les apprenants pourront se réunir avant la formation en présentiel, échanger entre eux sur les notions apprises ou même suivre ensemble le module de formation à distance, afin de s’aider à mieux assimiler les notions proposées.

Le formateur prend alors plus un rôle d’accompagnateur qu’un rôle d’enseignant. Il est là pour répondre aux questions, préciser les points obscurs ou compléter les notions théoriques suivies en formation à distance.