Dans une formation e-learning synchrone, la communication est instantanée et bidirectionnelle entre le formateur et ses apprenants. Cela nécessite un peu plus de moyens techniques mais permet d’assurer une bien meilleure qualité de formation que dans le cas d’une formation asynchrone.

Du fait des nombreux échanges entre formateur et apprenants, une partie des notions apprises ne sera pas présente dans le support de formation initial (les cas concrets que le formateur peut citer, ou bien un point particulier soulevé par un apprenant et qui n’était pas initialement prévu dans le programme pédagogique de la session de formation).

C’est alors au formateur d’assumer correctement son rôle d’animateur en pensant à noter les notions apprises qui ne figuraient pas dans le support initial, de manière à pouvoir les diffuser à tous par la suite.

Certains formateurs, trop habitués à improviser dans le cadre d’une formation classique en présentiel, peuvent avoir du mal à se plier à cette discipline, faussant ainsi la qualité initiale du support de formation diffusé en ligne.

Exemple de formation synchrone

une visioconférence peut être assimilée à une formation en e-learning, mais si l’enseignant devient lyrique, emporté par la passion de son sujet, les apprenants auront le plus grand mal à prendre des notes.

Pour pallier à ce défaut fréquemment observé dans une formation e-learning synchrone, le moyen le plus utilisé reste l’enregistrement intégral de chaque session de formation, ce qui implique des moyens de stockage en ligne importants (les formations sont alors rediffusées à la demande).

Toutes ces informations et d’autres encore vous sont détaillées dans le livre Créer, animer et vendre ses formations, paru aux Éditions La Pépinière.